Si vous avez préparé un bon repas pour faire plaisir à vos amis ou vos proches, sachez qu’il n’est pas ardu de prévoir le vin qui va de pair avec le plat servi, à condition de respecter certaines règles basiques.

Si vous avez préparé un bon repas pour faire plaisir à vos amis ou vos proches, sachez qu’il n’est pas ardu de prévoir le vin qui va de pair avec le plat servi, à condition de respecter certaines règles basiques.

Ceci dit, si vous êtes dans un restaurant et que vos convives commandent chacun un plat varié et différent, le choix du vin peut s’avérer difficile. Vous vous demandez certainement pourquoi se casser la tête à trouver cet accord entre le plat et le vin ? Parce que ce dernier sublime la nourriture et apporte une bonne saveur aux aliments. Il a le pouvoir d’offrir une expérience gustative unique et originale.

Dans l’article suivant, nous allons vous donner nos meilleurs conseils pour savoir quel vin choisir en fonction du plat à servir, ainsi que la température idéale pour servir le vin.

La France, pays du vin et de la gastronomie

La France, c’est bien connu, est le pays du vin et du fromage. Nous avons développé une culture culinaire exceptionnelle, et il est important de savoir mettre en accord les mets et les vins

Bordeaux, Vin de Loire ou Vin de Provence, chaque région française produit ses propres bouteilles qui s’accordent souvent avec les produits régionaux pour un prix raisonnable.

Mais vous verrez qu’il n’est pas toujours nécessaire d’investir dans un château Saint Emilion pour viser juste. Le terroir fourmille de petites appellations qui font des merveilles et fournissent des accords parfaits entre les vins (rouges, blancs ou rosés) et les mets.

Nos conseils pour le choix du vin en fonction des plats préparés

Choisir la bouteille de vin durant un repas est très important, car si vous choisissez une bouteille inadaptée au plat servi, cela peut gâcher le repas et tourner au désastre. Pour éviter ce genre d’incident, nous allons vous étayer quelques normes de base sur le vin dans les prochaines lignes.

L’ordre du vin

Nous vous conseillons de toujours commencer par un vin mousseux pour titiller les papilles. Ensuite, servez le vin rosé ou le vin blanc, puis poursuivez avec du vin rouge (côte de Beaune, Saint Julien ou Bandol., les marques ne manquent pas) et finissez avec un vin moelleux, comme le muscat. Le but est de débuter avec un vin acide, puis d’augmenter en intensité jusqu’à finir avec un vin sucré.

Les vins par types de plats

En suivant les étapes d’un repas, l’apéritif doit toujours s’accompagner avec un vin effervescent et mousseux. Concernant les déjeuners et les dîners, ils s’abordent souvent avec un vin blanc, corsé ou sec pour bien accompagner les entrées. Pour ce qui est des fruits de mer, la meilleure option est également du vin blanc effervescent ou sec. Les plats à base de volailles ou de viandes marinées s’accordent parfaitement avec du vin blanc corsé et onctueux.

Les vins rouges quant à eux, ils s’accordent avec des plats intenses et contenant de la viande rouge, blanche et toutes les sortes de gibiers. On choisira un château réputé pour nos accords.

Après avoir servi du vin rouge pour un plat de viande, vous pourrez servir du vin blanc pour accompagner tous les types de fromage, mais vous devez boire un verre d’eau pour apprécier et déguster le vin suivant.

Le vin rouge s’apprécie également beaucoup avec les fromages. L’idéal est de proposer deux bouteilles (rouge et blanc) afin de satisfaire tous vos convives.

Pour la fin du repas, le dessert s’accompagne avec un vin sucré ou moelleux comme le vin de Vouvray. .

Les différentes températures de dégustation du vin

Servir un bon vin à une température inappropriée peut complètement gâcher le repas. Voici un aperçu des températures idéales pour déguster votre vin :

  • Le vin rosé et le vin blanc : pour un vin effervescent et doux, il faut une température de 5 à 7 degrés, de 7 à 10 degrés pour les vins fruités et vifs, et de 10 à 12 degrés pour les vins gras et corsés ;
  • Le vin rouge : de 12 à 14 degrés pour les vins fruités et légers, de 14 à 16 degrés pour les vins concentrés et riches et de 16 à 18 degrés pour les vins puissants. Généralement ce se consomme chambré, c’est-à-dire pratiquement à la température de la pièce.

Conclusion

Pas besoin d’être un œnologue pour apprécier un bon vin. Le meilleur vin est celui qui s’accordera le mieux avec votre plat, mais également à votre goût. Savoir quel vin boire n’est pas seulement une question de convention, mais de préférence personnelle. Attention cependant à ne pas commettre de réelles fautes de goût.