L’achat d’un bien immobilier est l’un des meilleurs investissements que vous puissiez faire. Mais, comme tout autre investissement important, il nécessite une planification minutieuse. Un certain nombre de conditions doivent être remplies lors de l’achat d’un bien immobilier, surtout si vous faites partie de ceux qui ont besoin d’un financement externe. Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des conditions de base pour l’achat d’une propriété.

Qu’est-ce qu’un bien immobilier ?

conditions-achatLes biens immobiliers sont des propriétés privées sous forme de bâtiments et de terrains. Les biens immobiliers peuvent être utilisés à des fins résidentielles, commerciales ou industrielles et comprennent toutes les ressources présentes sur la propriété, telles que l’eau ou les minéraux. L’immobilier est souvent l’investissement le plus précieux qu’une personne possède. Les terrains ou les biens qui n’appartiennent à personne ne sont pas considérés comme des biens immobiliers.

L’achat de biens immobiliers est une forme courante d’investissement financier. Les terres et les biens qu’une personne possède peuvent prendre de la valeur et lui assurer un revenu régulier, voire une stabilité financière. La valeur d’une propriété est un indicateur important de la santé d’une économie.

Quels sont les principaux types de bien immobilier ?

Les biens immobiliers peuvent être classés dans les trois catégories suivantes :

  • résidentiel ;
  • commercial ;

Bien immobilier résidentiel

Les biens résidentiels sont des terrains utilisés à des fins résidentielles. Cela va des tentes temporaires aux manoirs et peut également inclure les maisons mobiles telles que les bateaux-maisons. De nombreuses personnes sont propriétaires du logement qu’elles occupent, mais un nombre encore plus important d’entre elles le louent au propriétaire du bien. Bien que le bien immobilier résidentiel ne soit pas destiné à générer des revenus, elle peut constituer un capital au fil du temps. Il s’agit souvent du bien le plus précieux qu’une personne possède.

Bien immobilier commercial

Les biens commerciaux étant utilisés pour faire fonctionner des entreprises, ils sont achetés dans l’intention de générer un revenu. Souvent, cela signifie que le propriétaire du bien permet à d’autres entreprises de louer le bien et de générer ainsi des revenus, mais il se peut aussi qu’il possède une entreprise sur le bien.

Bien immobilier industriel

L’immobilier industriel est similaire à l’immobilier commercial dans la mesure où elle est également destinée à générer des bénéfices. Les fermes, les mines et les terrains avec des usines sont également considérés comme des biens industriels.

Quelles conditions sont nécessaires pour l’achat d’un bien immobilier ?

Étant donné les dépenses considérables liées à l’achat d’un bien immobilier, de nombreuses personnes contractent un prêt hypothécaire qui leur permet de couvrir les différents frais liés à l’achat du bien. Cependant, l’obtention d’un prêt immobilier requiert certaines conditions.

Avoir un emploi et un revenu stable

conditions-achatLes prêteurs vérifient généralement que vous êtes employé et que votre situation est stable. Autrement dit, vous avez travaillé au même endroit pendant au moins deux ans. Au cours du processus de vérification de l’emploi, le prêteur tentera de confirmer le titre de votre emploi, la durée de votre emploi actuel, et pourra même enquêter sur l’avenir. Il cherchera à confirmer qu’il y a une forte probabilité que vous continuiez à travailler dans cet emploi après cinq ans.

Outre la durée de votre travail, les prêteurs examineront également votre salaire pour confirmer que vous serez en mesure de rembourser le prêt. Si vous gagnez un salaire annuel, le prêteur divisera ce montant par douze pour vérifier votre salaire mensuel. Si vous êtes payé à l’heure, la plupart des prêteurs prendront le nombre moyen d’heures que vous travaillez par mois et le multiplieront par votre salaire horaire.

Si vous faites des heures supplémentaires ou recevez des primes à la fin de l’année, le prêteur considère également celles-ci. Il prend la valeur des heures supplémentaires ou des primes sur deux ans et la divise par 24 pour obtenir la moyenne mensuelle. Et si plus de 25 % de votre salaire est constitué de commissions, le prêteur prend la moyenne des revenus des 24 mois comme revenu net.

Avoir une dette minimale

Comme le revenu, la dette est un élément important de l’équation et est considérée comme un ratio par rapport à votre revenu. L’utilisation du crédit représente 30 % de votre pointage de crédit. Par conséquent, pour obtenir le meilleur pointage de crédit possible (et donc le meilleur taux hypothécaire possible), il est très important de s’engager dans le processus d’achat d’un bien immobilier avec le moins de dettes possible.

Les experts recommandent de maintenir l’utilisation de votre crédit en dessous de 30 % pour conserver un bon score. Autrement dit, assurez-vous de n’emprunter que 30 % du crédit disponible qui vous est proposé. Ainsi, pour maximiser votre score de crédit, si votre carte de crédit a une limite de 12 000 €, vous devrez maintenir votre solde constamment à 4 000 € ou moins.

Disposer d’un acompte

Un grand mythe veut que vous ayez besoin d’une mise de fonds de 20 % (ou plus) pour acheter un bien immobilier, ce qui n’est pas forcément vrai. En fait, la mise de fonds moyenne des premiers acheteurs n’est que de 6,7 %. Pour les primo-accédants, elle est de 16 %.

Un acompte plus élevé peut aider les prêteurs et les vendeurs à vous considérer comme un acheteur favorable, car il offre une sécurité financière. Cela signifie que les prêteurs peuvent être disposés à vous prêter plus d’argent, ce qui augmente le nombre et le choix d’immobilier que vous pouvez envisager.

Toutefois, l’acompte n’est qu’une partie (bien qu’importante) des fonds nécessaires à l’achat d’un bien immobilier. Assurez-vous d’avoir un peu plus sur votre compte d’épargne, car il y a d’autres coûts impliqués, notamment les impôts, les frais d’avocat, etc.

Avoir un budget solide

Vous ne pouvez pas commencer à acheter un bien immobilier sans savoir combien vous êtes prêt à dépenser. Il est important d’établir votre budget avant d’obtenir une pré-approbation, afin de ne pas prendre un engagement financier plus important que ce que vous pouvez supporter. Vous pouvez utiliser des calculateurs d’accessibilité financière de bien immobilier. En saisissant vos revenus, vos dettes actuelles et vos autres factures, vous pourriez avoir une idée du montant que vous pouvez vous permettre de dépenser.

Obtenir la préapprobation

L’obtention d’une préapprobation est une condition importante pour l’achat d’un bien immobilier. Elle permet au prêteur de tenir compte de votre cote de crédit et de vos revenus pour confirmer que vous êtes approuvé pour un certain montant de prêt. Cela peut être relativement très important pour le vendeur. Les vendeurs ne veulent pas être à dix pas de la ligne d’arrivée et voir l’affaire tomber à l’eau. Une préapprobation leur fait savoir que vous êtes sérieux et que vous disposez des ressources financières nécessaires pour soutenir votre intérêt et votre intention.

Toutefois, il est important de savoir que toutes les préapprobations ne sont pas identiques. Certains prêteurs vous accorderont une préapprobation sur la base des seules informations que vous pensez détenir. D’autres, en revanche, exigent beaucoup plus d’informations et peuvent procéder à un examen complet ou à une tarification de votre crédit et de vos documents financiers. Plus vous examinerez d’informations, meilleure sera votre préapprobation.

 

L’achat d’un bien immobilier peut être l’un de vos investissements les plus importants et les plus rentables. Toutefois, pour en profiter, plusieurs conditions doivent être remplies au préalable, notamment si vous recherchez un financement. Veillez à remplir ces conditions pour pouvoir financer l’achat de votre bien.